A team of surgeons

                                                                                                                                                                                                                                               

Les plaies chroniques

Plaies chroniques

Selon la HAS, une plaie chronique est une plaie dont le délai de cicatrisation est allongé malgré un traitement approprié et professionnel. Une plaie est considérée comme chronique après 4 à 6 semaines d’évolution, selon son étiologie. Elles  résultent d'une maladie sous-jacente. Les causes de plaie chronique incluent notamment les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation.



En fonction de la maladie sous-jacente, il existe différents types de plaies chroniques.

Ulcus Cruris

L'ulcère de la jambe est fréquemment présent dans la zone distale inférieure de la jambe, près de la cheville, en général dans la zone de la malléole interne.

 

Escarre

De même, les ulcères de pression (escarres) sont des plaies cicatrisant très mal ou très lentement.

 

 

 

Autres plaies chroniques

 

Ulcère diabétique

Le terme « syndrome du pied du diabétique » résume diverses modifications pathologiques du pied qui peuvent se produire en cas de maladie diabétique sous-jacente.

 

Plaie tumorale

  • La prise en soin d'une plaie d'origine tumorale est nécessairement pluridisciplinaire, à la fois générale (traitement du cancer, état nutritionnel, etc.) et locale. Les plaies tumorales sont souvent malodorantes et exposent à un risque de saignement.

 

Moignon d'amputation

Les soins à apporter au moignon d'amputation s'organisent en trois volets : (1) cicatrisation dirigée du moignon, (2) stabilisation du volume du moignon par bandage, (3) maintien de l'extension du genou quand amputation au niveau de la jambe.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/05/2019