A team of surgeons

                                                                                                                                                                                                                                               

Les inhibiteurs des acides nucléiques

nhibition de la synthèse des acides nucléiques

Sans la synthèse des acides nucléiques : ADN et ARN la division cellulaire et la fabrication de protéine est impossible. Certains antibiotiques bloquent ces voies de biosynthèse des acides nucléiques. Chez les bactéries, les chromosomes sont le plus souvent circulaires et ont un surenroulement négatif, essentiel à la réplication de l’ADN et de la transcription de l’ARN. C’est l’ADN gyrase qui induit ce surenroulement négatif de l’ADN. Il existe des antibiotiques qui bloquent l’action de l’ADN gyrase, il s’agit des aminocoumarines, des quinolones et des fluoroquinolones.

D’autres molécules bloquent la réplication de l’ADN en introduisant des pontages covalents entre des bases voisines, soit sur le même brin soit entre  deux brins de l’ADN, empêchant la progression de la fourchette de réplication et du replisome, rendant donc la réplication impossible. Parmi ces molécules on peut citer la mitomycine ou l’actinomycine. Ils ne sont pas utilisés car ils agissent sur les cellules eucaryotes.