A team of surgeons

                                                                                                                                                                                                                                               

La réhydratation des brûlées

   La formule la plus utilisée est celle de Parkland ou Braxter, elle consiste en l’administration de 3 à 4 mL/Kg/%brûlé de ringer lactat. La moitié est donnée pendant les 8 premières heures après la brûlure et le reste, pendant les 16 heures restant. La brûlure cause des réponses inflammatoires qui donnent une perméabilité capillaire. L’administration de cristalloïde maintient le volume intravasculaire.la surveillance du temps écoulée,de la diurèse, et de la pression artérielle moyenne est nécessaire.
 
Les enfante en dessous de 20Kg ont un besoin additionnel. Ils n’ont pas un réserve de glycogène pour maintenir un niveau de glucose en réponse à la réponse inflammatoire. L’approche le plus simple est de donner du liquide de maintenance IV contenant des supplémentations de glucose en fonction du poids avec le ringer lactate calcule.
 
Un certain nombre de paramètres sont utilisés pour contrôler la réanimation en cas de brûlure. La pression artérielle, la diurèse 30 mL/h chez l’adulte et 1 à 1.5 mL/Kg/h en pédiatrie. La pression artérielle moyenne de 60 mmHg montre une perfusion optimale. Le niveau de lactate plasmatique et le déficit en base prédisent une dysfonction organique et la mortalité.
 
Les analgésiques opioïdes donnent une vasodilatation périphérique une hypotension et le besoin de plus grand volume pour la réanimation.
 
Les brûlés avec dommage d’inhalation nécessitent 5.76 ml/Kg/% brûlé contre 3.98 mL/Kg/% brûlé pour ceux qui n’ont pas de dommage d’inhalation. L'age, le poids, le pourcentage de surfacebrûlé , et l’intubation a l’admission prédisent le besoin d'une plus grande quantité de liquide a la réanimation, avec le risque de complications et de décès. Parmi les complications on peut citer : compartiment abdominal, l'épanchement pleurale, le syndrome des compartiments des extrémités, Sc oculaire.
 
Img 1156

Our presentations 17

This is a section in the website where we present some interesting subjects

Ef12a570 362a 46fd b913 7c91e93602a1

Work of art 10

We would like to say something !

Oipynrxcoh5

Prezantasyon an kreyòl 3

Prezantasyon an Kreyòl pou pèmèt plis moun konprann maladi yo.

Date de dernière mise à jour : 26/05/2019