A team of surgeons

                                                                                                                                                                                                                                               

L’hypertension artérielle

    L’hypertension artérielle systémique est la maladie cardiovasculaire la plus fréquente aux Etats-Unis : elle touche plus de 50 millions d’américains. Environ 40 p. 100 de adultes de la race noire et plus de la moitiée de la population entière de plus de 60 ans ont une hypertension. En Haïti, a la vallée de Jacmel, elle représente le principal diagnostique.  L’hypertension artérielle reste l’un des plus fréquents facteurs de risque de morbidité et de mortalité cardiovasculaire.

       

Definition

          La définition et la classification de la pression artérielle des sujet de plus de 18 ans est celle du comité national de détection, d’évaluation et de traitement de l’hypertension artérielle. On parle d’hypertension chez l’adulte quand la moyenne d’au moins  deux mesures  de la pression diastolique lors de deux visites au moins est supérieure  ou égale à 90mm de hg ou lorsque la moyenne de plusieurs prise de la pression artérielle systolique est constamment supérieure à 140 mm de Hg.

 

 

              Classification des chiffres tensionnels de l’adulte de plus de 18 ans

                        On distingue:

•      L’hypertension artérielle systolique

•      L’hypertension artérielle primitive ou idiopathique

•      L’hypertension artérielle mon secondaire

•      L’hypertension artérielle maligne

•      L’hypertension artérielle accélérée

•      L’hypertension compliquée

•      L’hypertension avec effet de blouse blanche

 

 

  Incidence et prevalence

          L’hypertension artérielle est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes jusqu’a l’âge de 50 ans environ, après 50 ans l’hypertension est plus fréquente chez les femmes. La prévalence de l’hypertension artérielle systolique augmente avec l’âge, passant de 5% avant 30 ans à 22% à 80 ans. à l’hôpital Saint Joseph de la vallée de Jacmel, un tiers des patients âgés entre 38 et 85 ans sont des hypertendus ayant une hypertension artériel de stade 1.

 

 

Etiologie et pathogénie de l’hypertension artérielle essentielle et des complications cardio-vasculaires

           L’hypertension essentielle est volontiers  familiale  et représente une collection de maladies génétiques avec de nombreuses anomalies biochimiques héréditaires. Les facteurs physiologiques impliqués dans la genèse de l’hypertension artérielle sont multiples: augmentation de l’activité du système nerveux sympathique, surproduction d’une hormone non identifiée retenant le sel, apport sodique chronique élevé, apport de potassium et de calcium inadéquat, sécrétion de rénine augmentée ou “inappropriée”, déficit en substances vasodilatatrices comme la prostaglandine et l’oxyde nitrique, anomalies congénitales des résistances vasculaires, diabète, résistance a l’insuline, obésité, augmentation de l’activité des facteurs de croissance vasculaire et trouble du transport cellulaire ionique.

 

 Diagnostic

            Le diagnostic repose sur:

•       l’évaluation initiale. l’évaluation initiale d’un hypertendu doit déterminer  la pression artérielle de base, evaluer le degré d’atteinte des organes cibles, rechercher les causes d’hypertension artérielle secondaire, identifier les autres facteurs de risque vasculaire et préciser les caractéristiques du malade (Sexe, race, ave, mode de vie, maladies associés) pour faciliter le choix thérapeutique et notamment des médicaments.

•       La mesure de la pression artérielle.

•      La mesure précise et reproductible de la pression artérielle par la technique du brassard est la partie cruciale de l'évaluation du diagnostic. Lors de la première visite, la pression artérielle doit être prise chez un malade confortablement assis depuis au moins 5 minutes, le bras dénudé. Il faut prendre 2 à 3 mesures à chaque visite espacée d'au moins 2minutes.

   

   Sélection des malades chez qui une hypertension artérielle secondaire doit être recherchée.

          Une fois établi le diagnostic d'hypertension artérielle stable, il faut évaluer la nécessité d'un traitement antihypertenseur et lorsqu'il est indiqué, rechercher une hypertension artérielle secondaire grâce à l'anamnèse recherchant les facteurs prédisposant à l'hypertension, l'activité professionnel, les antécédents familiaux d'hypertension artérielle, la prise de médicaments, etc. L'examen clinique doit comprendre au moins deux mesures tensionnelles dont une obtenue en position debout, l'examen du fond d'œil à la recherche d'une rétinopathie hypertensive, l'examen soigneux du système cardio-vasculaires et la recherche d'atteinte des organes cibles, l'examen de l'abdomen à la recherche de souffles, l'auscultation de toutes les cicatrices à la recherche de fistule arterioveineuses et un examen neurologique soigneux à la recherche de stigmate d'accident vasculaire cérébrale.

 

    Examens complémentaires

          Les examens les plus demandés sont: l'hématocrite, l'analyse de l'urine pour exclure une protéinurie et une hématurie évocatrice de néphropathie, la créatinine ou l'urée sanguine pour évaluer la fonction rénale, la kaliémie, la radiographie du thorax pour apprécier la taille du cœur et rechercher d’une coarctation de l'aorte et un électrocardiogramme. Les autres paramètres sont: la glycémie, la cholestérolémie, la triglyceridemie, l'uricémie.

 

Traitement

Traitement pharmacologique, Consideration generale

           L’augmentation du nombre et de la  variété des médicaments antihypertenseurs disponibles, ainsi que les progrès rapides de la compréhension de la physiopathologie de l’hypertension et des effets indésirables des médicaments dans des groupes donnés de malades permettent de mieux individualiser le traitement antihypertenseur. En monothérapie, la plupart des antihypertenseurs contrôlent la tension artérielle chez plus de 50 p.100 des malades qui ont une HTA stade I ou II. Il est donc possible d’utiliser une monothérapie pour contrôler effectivement la pression artérielle avec des effets indésirables minimes chez de nombreux patients .Cependant, le critère ultime du traitement antihypertenseur est sa capacité a réduire la morbidité et la mortalité par maladie cardio-vasculaire. Le rapport récent du « Joint National Cometee on detection, evaluation and traitement of hight blood »  montre que les diurétiques et les beta bloquant sont les seules classes d’antihypertenseurs qui réduisent la morbidité et la mortalité de cause cardio-vasculaire dans les études cliniques au long cours. Ils sont donc recommandes comme médicaments de première intension, sauf en cas de contre indication ou de mauvaise tolérance ou en cas d’indication spécifiques pour d’autres produits particuliers.

 

 

               Référence:

1-   https://www.linkedin.com/in/nicodeme-lavaud-391104167/

2-   Les archives de l’hôpital Saint Joseph

3-   Les archives du département sanitaire du Sud-est

 

Date de dernière mise à jour : 21/11/2019