A team of surgeons

                                                                                                                                                                                                                                               

Caricature d’un système de sécurité sociale en Haïti

 

 

 Bien avant d’envisager un système de sécurité social, il faudrait d’abord  que les conditions préalables à l’instauration d’une véritable sécurité sociale soient réunies. A savoir:

  • La promotion des associations caritatives ayant pour but d’aider les démunis en leur fournissant notamment de la nourriture.
  • Il faudrait conscientiser la population sur l’utilité d’une couverture sociale afin qu’ils proposent éventuellement leur suggestion.
  • Les dirigeants devraient trouver des partenaires pour la perception des cotisations et l’enregistrement des assurés en leur fournissant une carte d’assurance.
  • Il faudrait trouver des sources de financement en dehors des cotisations des assurés afin de préparer les infrastructures nécessaires à la dispensation d’un service de qualité aux assurés, en fonction de leur besoin. Ce financement pourrait venir du trésor public et d’un système de taxation spécial consistant a prélever des taxes sur certains produits, notamment le tabac et l’alcool.

 

Caricature d’un système de sécurité sociale en Haïti

Plusieurs institutions devraient y participer activement comme c’est le cas pour la sécurité sociale des Etats-Unis et la sécurité sociale Française.

Les associations caritatives ont leur place dans un tel systeme. Les professionnels devraient être les premiers bénéficiaires d’un tel système dans la mesure où le système serait rependu sur tout le territoire, à forte densité. De plus, il exigerait une forte mobilisation en ressources humaine et la collaboration de tout un chacun. Une telle initiative permettrait de diminuer le chômage : l’assurance santé permettrait de diminuer le chômage dans le secteur médical, l’assurance vieillesse permettrait de diminuer la misère que connaissent les vieillards, etc.

Le système serait très rependu, sur tout le territoire, il permettrait de responsabiliser toutes les institutions tant publiques que privées. Dans le secteur médical les professionnels médicaux et paramédicaux ainsi que les institutions ayant la charge de les préparer seraient impliqués dans cette lutte contre la médiocrité. Cependant, lors de  la mise en place d'un tel systeme la population devrait être informée des avantages et des inconvénients de la sécurité sociale afin de se préparer en conséquence.

Date de dernière mise à jour : 28/12/2019